00034

croix dite de la bonne mort, christ et recouvrement en étain découpé.


Description
Les croix dites de la bonne mort portaient du bois, une tête de mort et certains attributs de la passion, comme la couronne d'épines que le Christ a revêtu sur la croix, mais aussi les dés (la tunique de Jacob a été jouée aux dés), le marteau, le fouet, la tenaille, la lance, l'éponge au bout du roseau, le coq sur une stèle, la corde, etc. Ces attributs de la passion pouvaient varier d'un artiste à l'autre. Ici, les quatre extrémités de la croix sont marquées par un trilobe. Les croix dites de "De la bonne mort" étaient très présentes dans nos maisons. Elles pouvaient être posées sur un socle de bois ou accrochées au mur. C'est lors de décès que ces croix prenaient toute leur signification en étant déposées entre les mains du défunt avec le chapelet. Ce n'est qu'au moment de la fermeture du cercueil qu'elle étaient remises à leur place.
Dates
1700 [dates moyennes de fabrication]
Légende